Législatives : qui sont les candidats investis par Reconquête ! ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Éric Zemmour devrait dire dans les prochains jours s'il est candidat aux élections législatives. 
Éric Zemmour devrait dire dans les prochains jours s'il est candidat aux élections législatives.

La campagne des élections législatives promet d'être très agitée dans la 14e circonscription du Rhône. Le candidat de La France insoumise Taha Bouhafs, condamné en septembre 2021 pour avoir qualifié la syndicaliste policière Linda Kebbab d'« Arabe de service », y affrontera un autre policier : Bruno Attal. Ce soutien d'Éric Zemmour, adhérent de Reconquête ! et secrétaire général adjoint du syndicat France Police-Policiers en colère, a expliqué, dans une vidéo publiée sur Twitter, être candidat pour combattre l'idéologie « islamogauchiste » du journaliste militant. « Cet agent de l'État qui parle de grand remplacement et qui stigmatise les musulmans et les Français d'origine maghrébine ne gagnera que deux choses : une plainte en justice et une raclée électorale le 12 juin », lui a aussitôt répondu Taha Bouhafs, dont la candidature a par ailleurs « abasourdi » Emmanuel Macron, selon Le Canard enchaîné.

Les 549 autres candidats investis par Reconquête ! ce mardi 3 mai – sur les 577 circos à investir – sont moins connus que ces deux figures très médiatiques. La plupart (215) sont issus « de la société civile ou d'un premier engagement politique », selon le communiqué publié par Éric Zemmour. 176 candidats sont issus des Républicains et 159 viennent du Rassemblement national (RN), selon le président du jeune parti politique. Ils sont surtout très jeunes : 155 d'entre eux ont moins de 35 ans. Cette élection doit permettre à ces jeunes, dont beaucoup sont membres [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles