Législatives en Bulgarie : Borissov arrive en tête mais n'est pas certain de gouverner

© Nikolay DOYCHINOV / AFP

Le parti de l'ex-Premier ministre bulgare Boïko Borissov est arrivé en tête des législatives dimanche, selon des sondages de sortie des urnes, une première place qui ne lui garantit cependant pas un retour au pouvoir. Sa formation conservatrice Gerb a recueilli environ 25% des suffrages, devant "Continuons le changement" (CC) de son rival centriste Kiril Petkov (autour de 19%), selon les chiffres donnés par plusieurs instituts.

Quatrièmes législatives en un an et demi

C'est la quatrième fois en 18 mois que les Bulgares étaient appelés à élire leur Parlement - une période d'instabilité politique sans précédent depuis la fin du communisme en 1989. Ils l'ont fait sans conviction - le taux de participation est historiquement bas (25% à 16H00), comme en novembre 2021 - et dans un climat morose, à l'approche d'un hiver assombri par la flambée des prix et la guerre en Ukraine .

Si la corruption endémique occupait les débats des dernières élections législatives, l'insécurité économique a cette fois dominé la campagne, alors que l'inflation frôle les 20% dans ce pays des Balkans le plus pauvre de l'Union européenne. À l'ouverture des bureaux de vote à Sofia, Krasimira Velkova, économiste de 64 ans, confiait ses peurs. "Les gens s'inquiètent de l'inflation, du fait qu'un caddie coûte une fortune. La différence comparé à l'an dernier est vertigineuse", dit-elle. "Comment va-t-on traverser l'hiver, endurer le froid, payer nos factures ?", s'interroge la sexagénaire.

"C'est un moindre mal...


Lire la suite sur Europe1