Législatives: le boulanger Stéphane Ravacley investi par EELV dans le Doubs

Stéphane Ravacley dans sa boulangerie - Image d'illustration  - SEBASTIEN BOZON / AFP
Stéphane Ravacley dans sa boulangerie - Image d'illustration - SEBASTIEN BOZON / AFP

Ses prises de position ont été largement partagées. Le boulanger Stéphane Ravacley, qui s'était illustré en menant une grève de la faim pour la régularisation de son apprenti guinéen et en organisant un convoi humanitaire vers l'Ukraine, a été investi par EELV dans le Doubs pour les législatives, a-t-il annoncé vendredi.

Âgé de 53 ans, il annoncé en avril sa candidature citoyenne dans la deuxième circonscription du Doubs pour les législatives des 12 et 19 juin, qui couvre une partie de Besançon, appelant les partis de gauche à le soutenir.

"Je demandais l'union des gauches, je l'appelle de mes voeux depuis le premier jour", s'est félicité l'artisan auprès de l'AFP, "c'est une union à gauche qui s'est présentée au bon moment".

Pas d'adhésion au parti

Initialement soutenu par le PS, il a finalement été investi jeudi par le parti écologiste auquel a été dévolue cette circonscription dans le cadre de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes).

Stéphane Ravacley, qui tient à son indépendance, n'adhèrera pas à la formation écologiste EELV, mais s'il est élu il siègera avec le groupe EELV à l'Assemblée nationale, a-t-il indiqué.

La secrétaire régionale Europe écologie-Les Verts en Franche-Comté, Cécile Prudhomme, souligne "la tradition d'EELV de laisser leur chance aux candidatures d'ouverture au profil intéressant".

"La candidature de Stéphane Ravacley a vraiment un intérêt pour diversifier les profils à l'Assemblée nationale, boulanger c'est une profession qui n'est jamais représentée", ajoute-t-elle.

La deuxième circonscription du Doubs est la celle où EELV a fait son meilleur score en Franche-Comté à l'élection présidentielle. Elle "est gagnable, même si ce sera difficile", estime-t-elle, alors que le député LREM sortant, Eric Alauzet, candidat à sa réélection, avait été "le député le mieux élu de France en 2017".

876450610001_6305702579112

25 camions d'aide humanitaire

Stéphane Ravacley est l'"un des seuls candidats 'société civile' à faire l'union de la gauche autour de sa candidature" en vue des prochaines législatives, remarque dans un communiqué le collectif Quartier Général qui soutient sa candidature et sa campagne.

Fils d'agriculteur, boulanger à Besançon depuis 25 ans, Stéphane Ravacley avait mené en janvier 2021 une grève de la faim de dix jours pour protester contre la possible expulsion de son apprenti guinéen, Laye Fodé Traoré, mineur isolé qui n'avait pas obtenu de titre de séjour à sa majorité. La situation du jeune homme avait finalement été régularisée par la préfecture de Haute-Saône.

En février, au lendemain de l'offensive russe en Ukraine, il avait lancé un appel aux dons pour venir en aide aux Ukrainiens et avait acheminé 25 camions d'aide humanitaire en Pologne.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles