• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Législatives: Bayrou classe ces élections "probablement parmi les plus cruciales depuis la guerre"

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le président du MoDem, François Bayrou, à Paris le 22 février 2022 - Geoffroy VAN DER HASSELT © 2019 AFP
Le président du MoDem, François Bayrou, à Paris le 22 février 2022 - Geoffroy VAN DER HASSELT © 2019 AFP

À quelques jours du premier tour des législatives, François Bayrou appelle à la mobilisation. Le centriste, allié de la première heure d'Emmanuel Macron, a répondu aux questions de La Provence ce mardi, en marge d'un déplacement dans les Bouches-du-Rhône, non loin d'Aix-en-Provence, en appui en député sortant de la circonscription, le MoDem Mohamed Laqhila.

"J'espère que les Français vont avoir la lucidité de se regrouper pour donner une majorité au président", a exhorté le maire de Pau, en évoquant "le labyrinthe de crises dans lesquelles on se trouve", selon lui "plus importantes qu'elles ne l'ont jamais été depuis la guerre, y compris la guerre d'Algérie".

Tacle à Jean-Luc Mélenchon

"La guerre d'Algérie a déchiré la communauté nationale et les familles, vraiment ça a été une épreuve terrible, mais il y avait 6% de croissance par an et donc toutes les situations particulières s'amélioraient, c'est pas le cas aujourd'hui. La guerre d'Ukraine est terriblement dangereuse, parce qu'elle met de l'incertitude partout dans le monde et l'incertitude pour les investissements c'est catastrophique, ce qui se passe en Chine n'est pas rassurant, la montée de l'inflation, (...) est elle aussi considérable et inquiétante", a enfoncé l'éphémère ministre de la Justice du début du premier quinquennat d'Emmanuel Macron.

Fustigeant les propositions comme "désarmer les policiers, supprimer les BAC (brigades anticriminalité, NDLR), mettre un terme à la surveillance des frontières de l'Europe, sortir de l'Otan pour faire un cadeau à Poutine, d'autres extrêmes aussi disent on va supprimer les sanctions contre les officiels russes", François Bayrou épingle aussi Jean-Luc Mélenchon et ses propos sur "la police (qui) tue".

"Il y a des jeunes qui vont le croire, comprenez ça, cette désespérante démagogie de la part de gens qui se conduisent comme des irresponsables, c'est dramatique à mes yeux, et c'est pour ça que cette élection est probablement une des plus cruciales qu'on ait connues depuis la guerre", ajoute le Béarnais.

La majorité absolue pas acquise à Ensemble

Selon un sondage Ifop-Fiducial pour LCI diffusé mardi, Ensemble arriverait en tête au terme des législatives, mais il n'est pas acquis que la bannière décroche la majorité absolue à l'Assemblée nationale. Selon cette enquête, Ensemble pourrait obtenir 250 à 290 députés contre 195 à 230 sièges pour la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes).

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles