Législatives : battu par une candidate LREM, un député UDI doute qu'elle aura "le temps de faire sa lessive et d'emmener ses enfants à l'école"

franceinfo
Législatives : battu par une candidate LREM, un député UDI doute qu'elle aura "le temps de faire sa lessive et d'emmener ses enfants à l'école"

Le député sortant de la 3e circonscription de la Loire, François Rochebloine, a tenu des propos sexistes, dimanche 18 juin, sur l'antenne de

France Bleu Saint-Étienne Loire, après sa défaite au second tour des législatives face à la candidate de La République en marche, Valéria Faure-Muntian.

Le problème, c'est sa compétence

François Rochebloine, député UDI sortant de la 3e circonscription de la Loire

à France Bleu Saint-Étienne Loire

"J'ai eu l'occasion de débattre à quatre reprises avec elle, ce n'est pas la compétence qui a gagné, désolé de le dire comme ça", a expliqué d'abord le député UDI de 71 ans, battu après 29 ans de vie politique.

François Rochebloine a poursuivi : "J'étais disponible 24 heures sur 24, sept jours sur sept et 365 jours par an, au détriment de ma vie familiale."

Je ne pense pas qu'elle aura le temps de faire sa lessive et d'emmener ses enfants à l'école, comme elle m'a dit qu'elle était une personne normale. Moi aussi je l'étais, et j'avais la chance d'avoir une épouse qui m'a bien accompagné.

François Rochebloine, député UDI sortant de la 3e circonscription de la Loire

France Bleu Saint-Étienne Loire

Pas rancunière, Valéria Faure-Muntian, fraîchement élue, a tenu "à remercier monsieur Rochebloine pour les débat qu'on a eus ensemble et pour le travail qu'il a accompli". "Moi, je reste respectueuse", a-t-elle affirmé sur France Bleu Saint-Étienne Loire.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Législatives : pourquoi le raz-de-marée attendu pour La République en marche n'a-t-il pas eu lieu ?
VIDEO. Législatives : le député UDI Meyer Habib remercie "le tout-puissant" après sa réélection
C'est comment ailleurs ? L'abstention en Roumanie
Législatives : quand Emmanuel Macron ne voulait pas de la majorité absolue à l'Assemblée
"Humilité" : le maître-mot au lendemain du second tour

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages