Législatives : bataille de chiffres entre la Nupes et la majorité présidentielle

© MAGALI COHEN / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

La Nupes ne décolère pas après la publication finale des résultats du premier tour des élections législatives dimanche. L'union de la gauche, d'abord en tête, a finalement échoué en deuxième position (25,66%), juste derrière la majorité présidentielle , créditée de 25,75% des suffrages. Des chiffres contestés par plusieurs cadres à gauche qui accusent le ministère de l'Intérieur de "tripatouillage" pour ne pas avoir correctement additionné toutes les voix de la gauche.

"C'est clair qu'il y a un doute sur ce que fait Darmanin avec les résultats. Tout le monde comprend que ce sont de mauvais perdants. On ne peut pas avoir des mœurs de République bananière", a fulminé Jean-Luc Mélenchon lundi devant le siège de LFI, visant directement le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

L'étiquette "Nupes", boudée par certains candidats

Au ministère, on dit s'en tenir aux listes de candidats déclarés. Quant au patron des députés LREM Christophe Castaner, il dénonce une "théorie du complot" des Insoumis. Dans un tweet nocturne, Manuel Bompard, candidat Nupes dans les Bouches-du-Rhône, a fait valoir que "la Nupes réalise 6.101.968 voix (soit 26,8%)", accusant le ministère de l'Intérieur de lui en attribuer moins "pour faire apparaître artificiellement le parti de Macron en tête".


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles