Législatives au Sénégal : plus de majorité absolue pour le président Macky Sall

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Les législatives de ce 31 juillet 2022 vont imposer au président Macky Sall de tenir compte de l'opposition pour nombre de décisions.   - Credit:NIPAH DENNIS / AFP
Les législatives de ce 31 juillet 2022 vont imposer au président Macky Sall de tenir compte de l'opposition pour nombre de décisions. - Credit:NIPAH DENNIS / AFP

Après que chaque camp a revendiqué la victoire dès la fin du vote des législatives le 31 juillet dernier, les résultats ont été rendus publics par la Commission nationale de recensement des votes (CNRV) ce jeudi. Comme les premiers chiffres le laissaient penser, le camp du président Macky Sall autour de la coalition Benno Bokk Yakaar a perdu la majorité absolue à l'Assemblée nationale. Cela ne signifie pas qu'elle a perdu les élections. Elle devance d'une très courte tête les autres coalitions.

À LIRE AUSSILégislatives du Sénégal : chaque camp revendique d'avoir gagné

Les coalitions au coude à coude

Concrètement, la coalition présidentielle a gagné 82 sièges de député, tandis que les principales coalitions d'opposition, à savoir Yewwi Askan Wi et Wallu Sénégal, ont remporté respectivement 56 et 24 sièges, soit 80 au total. « Trois autres députés sont issus des rangs de trois autres petites coalitions de partis », a déclaré Ciré Ali Ba, président de la CNRV. De quoi ouvrir un chapitre inédit de la vie politique et institutionnelle du Sénégal.

À LIRE AUSSISénégal : l'opposition demande la suspension de la publication des résultats

Une situation inédite…

Pour la première fois depuis l'indépendance du Sénégal, en 1960, la formation au pouvoir perd la majorité absolue et devra s'appuyer sur d'autres forces au Parlement pour faire passer ses lois. Ainsi, la coalition du président Macky Sall, qui passe de 125 députés en 2017 à 82, sur les 165 que compte l'Assemblée, va [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles