Législatives au Royaume-Uni : revers moins sévère qu'attendu pour Boris Johnson,

Les sondages présidaient que le parti conservateur de Boris Johnson pouvait perdre jusqu'à 500 sièges aux élections législatives de ce mois de mai 2022, les résultats partiels montent que le revers est moins sévères, même si les travaillistes gagnent du terrain. L'échec, pour les conservateurs, semble surtout être dans certaines circonscriptions londoniennes, en Ecosse et en Irlande du Nord. L'analyse de Philip Turle, spécialiste de la politique britannique à France 24.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles