Législatives au Liban: dernières heures de campagne dans le Mont-Liban

Le scrutin se déroule dans un pays en plein effondrement économique, entre pénuries d’électricité, dévaluation de la monnaie, inflation et exil de la population active pour chercher du travail à l’étranger. Malgré les mouvements de colère de ces dernières années, les grands partis politico-confessionnels qui se partagent le pouvoir ne se sentent pas menacés par le vote de ce dimanche. Ils devront toutefois affronter des listes indépendantes.

Avec notre envoyé spécial à Akoura,

Akoura, sur les hauteurs du Mont-Liban. Un paysage à couper le souffle, à plus de 1600 m d’altitudes. Dans la salle paroissiale, Ghassan Germanos a réuni quelques dizaines d’habitants du village pour sa dernière réunion de campagne.

Ancien dentiste reconverti dans l’agriculture et récemment dans la politique, Ghassan Germanos est très actif sur les réseaux sociaux. Sa liste Nous sommes le changement se revendique de la Thawra, littéralement la « Révolution », le mouvement de contestation qui a éclaté en 2019. Dans sa circonscription du Mont-Liban, Ghassan Germanos a fait campagne avec peu de moyens contre les puissants partis traditionnels.

« On voit des listes qui dépensent des millions de dollars, ces panneaux publicitaires, ces gens sur les plateaux de télé… Pour moi, avec quelques milliers de dollars, des donations qu'on a surtout reçues de la part d'expatriés et des volontaires de la région, on a fait notre campagne », explique-t-il à RFI.

« Je n'ai jamais été invité sur un plateau de télé. Toute notre campagne a été faite sur les réseaux sociaux », assure le candidat de la liste Nous sommes le changement. Ghassan Germanos et ses proches sont aussi en concurrence avec une autre liste se réclamant du changement. Même si certain de ses candidats sont d’anciens élus ou issus de partis traditionnels, ici, comme dans d’autres circonscriptions, l’opposition risque de pâtir de ses divisions.

► À lire aussi : Législatives au Liban: sur fond de crise les indépendants rêvent d’une percée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles