Législatives: les attentes des électeurs dans la 7e circonscription des Français de l'étranger

On vote ce dimanche 12 juin en France pour les élections législatives. Mais dans les onze circonscriptions des Français de l’étranger, le premier tour a eu lieu la semaine dernière. Et depuis ce vendredi 10 juin, les électeurs peuvent voter en ligne pour le deuxième tour. Dans la septième circonscription, qui regroupe l'Allemagne, les pays d'Europe centrale et orientale et les Balkans, RFI a interrogé quelques électeurs.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Dans la septième circonscription des Français de l'étranger, un débat a opposé jeudi soir le député sortant de la majorité, Frédéric Petit, à son adversaire de la Nupes Asma Rharmaoui-Claquin.

Cette circonscription rassemble seize pays européens. Elle va de la frontière franco-allemande aux confins de la Pologne et de la Roumanie, de la Baltique à la mer Noire et l'Adriatique.

Une gageure, pour la campagne des différents candidats, pour se faire connaître sur le terrain, aller à la rencontre des électeurs et présenter le programme de leur coalition respective.

La participation reste faible pour ces scrutins à l'étranger. Sept électeurs sur dix n'ont pas voté au premier tour dans cette circonscription, même si la participation était plus élevée qu'ailleurs. Le vote en ligne pour ces onze circonscriptions a rencontré des soucis techniques...

►À relire : Des couacs empêchent certains Français de l'étranger de voter

Stephan Maigné est conseiller consulaire.

Les 123 000 électeurs de la circonscription peuvent voter jusqu'à mercredi 12 heures en ligne, par correspondance, grâce à une procuration ou à l'urne le dimanche 19 juin.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles