Législatives: allié de LREM, le parti d'Edouard Philippe obtient 58 candidats

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'ex-Premier ministre Edouard Philippe et le président Emmanuel Macron, lors de la campagne pour l'élection présidentielle française, le 14 avril 2022 au Havre (AFP/Ludovic MARIN) (Ludovic MARIN)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Allié de la majorité présidentielle, Horizons, le parti d'Edouard Philippe, a obtenu 58 candidats pour les législatives de juin alors que le MoDem de François Bayrou en aura entre 101 et 110, a appris l'AFP jeudi de sources au sein des deux mouvements.

Sur les 577 sièges à pourvoir à l'Assemblée nationale, LREM devrait pour sa part présenter autour de 400 candidats, à l'issue d'un bureau exécutif à la mi-journée.

"Il y aura quelques rares gels" de circonscriptions, dans lesquelles il n'y aura aucun candidat de la majorité présidentielle, a indiqué une source interne.

La majorité va s'organiser pour ces législatives en une confédération de partis pro-Macron autour de ces trois groupes à l'Assemblée. Ils partiront sous une bannière commune pour les scrutins des 12 et 19 juin.

Une conférence de presse était prévue jeudi après-midi au siège de La République en marche à Paris pour en présenter les contours, alors que les premières investitures était également prévues le même jour.

Il reste "quelques réglages" encore à réaliser et "cela avance doucement" dans la finalisation des listes pour les investitures, indique une partie prenante des négociations.

"C'est toujours difficile de choisir entre des profils de qualité sur un même territoire. Et parfois aussi difficile d'expliquer à un sortant qu'il faut arrêter", avance cette même source.

Depuis la réélection d'Emmanuel Macron, la question des investitures aux législatives provoque de nombreuses turbulences dans la majorité, dont les différentes chapelles rivalisent d'appétit, à commencer par les troupes de l'ex-Premier ministre Edouard Philippe dont les relations avec Emmanuel Macron sont dégradées.

jmt-jk/dch

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles