Législatives en Afrique du Sud : le décompte des voix a commencé

Après une journée de vote pour des législatives à haut risque pour l'ANC au pouvoir en Afrique du Sud, le dépouillement a commencé mercredi soir dans la majorité du pays. La commission électorale s'attend à une participation "bien supérieure" à celle des dernières législatives en 2019, qui était de 66 %. Les résultats définitifs ne sont pas attendus avant le week-end.

Le décompte des voix se poursuivait, jeudi 30 mai au matin, au lendemain d'élections législatives cruciales en Afrique du Sud, où le parti au pouvoir, l'ANC, pourrait pour la première fois de son histoire perdre sa majorité absolue. Les résultats ne sont pas attendus avant le week-end.

La plupart des bureaux de vote en Afrique du Sud ont fermé mercredi soir à 21 h (19 h GMT) sauf dans plusieurs grandes villes, notamment Durban, capitale du pays zoulou (Est), où des milliers d'électeurs ont attendu des heures pour déposer leurs bulletins, en raison de files d'attente interminables.

Sur les plus de 27 millions d'inscrits, la participation s'annonce forte, la commission électorale estimant qu'elle sera "bien supérieure" à celle des dernières législatives de 2019, qui était de 66 %. Nombre d'observateurs analyseront de près participation et résultats partiels dans différentes zones, villes, banlieues et townships, pour tenter de pronostiquer la tendance pendant les prochains jours.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Élections générales en Afrique du Sud : la fin du règne du parti de Mandela ?
Francis Kpatindé et Caroline Dumay sur l'Afrique du Sud : la fin de l’hégémonie de l’ANC ?
Afrique du Sud : fronde contre la discrimination positive lors des élections législatives