Législatives: une action des Bleus lors de France-Autriche à l'Euro? Pourquoi ce n'est pas la tendance

Une action commune, peut-être. Mais pas forcément pour ce lundi. Alors que le sujet des élections législatives s’est immiscé au sein du groupe de l’équipe de France, notamment avec les déclarations publiques de certains joueurs (Dembélé, Giroud, Thuram, Mbappé), ces derniers réfléchissent à inciter individuellement les Français à aller voter les 30 juin et 7 juillet prochains, comme expliqué sur RMC Sport le 13 juin.

A quelques heures de leur premier match de l’Euro 2024 face à l’Autriche à Düsseldorf (21h), les Bleus ne devraient pas prendre position ce lundi. Rien n’était encore acté ce midi. Les joueurs réfléchissent à un communiqué commun pour inciter les Français à aller voter. Ensuite, libre à chacun de prendre position pour aller plus loin.

>>> Suivez France-Autriche en direct

Des messages forts

Dans le sillage d’Ousmane Dembélé, premier joueur de l’équipe de France à publiquement inciter les Français à se rendre aux urnes, Marcus Thuram a été le premier à se mobiliser contre l’extrême droite. "Comme l’a dit Ousmane (Dembélé), je pense qu’il faut aller voter, dire à tout le monde d’aller voter, et surtout, en tant que citoyens, il faut qu’on se batte au quotidien pour que ça ne se reproduise pas et pour que le RN ne passe pas", a lancé l’attaquant de l’Inter Milan.

Une prise de position approuvée par Kylian Mbappé qui, en sa qualité de capitaine de l’équipe de France, a lancé un appel, surtout auprès des plus jeunes. "Je pense qu’on est dans un moment crucial de l’histoire de notre pays. C’est pour ça que j’ai vraiment envie de m’adresser à tout le peuple français et surtout à la jeune génération. Je pense qu’on est une génération qui peut faire la différence. On voit très bien que les extrêmes sont aux portes du pouvoir et on a l’opportunité de choisir le futur de notre pays. C’est pour ça que j’appelle tous les jeunes à aller voter et à prendre conscience de l’importance de la situation. J’espère que ma voix va porter un maximum. On a besoin de s’identifier à ce pays, de s'identifier à nos valeurs qui sont des valeurs de tolérance, de mixité, de respect. Je fais confiance aux Français, chaque voix compte. J’espère vraiment qu’on va faire le bon choix et qu’on sera fiers de porter ce maillot le 7 juillet."

Article original publié sur RMC Sport