Législatives: 49% des Français souhaitent un Premier ministre de gauche, d'après un sondage

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À quelques jours de la nomination du successeur de Jean Castex, les Français appellent de leurs vœux l'arrivée à Matignon d'une figure de gauche. Mais seul un tiers des plus aisés souhaitent que cela soit le cas contre 59% des plus modestes.

Alors qu'Emmanuel Macron continue de faire durer le suspense sur le nom de son futur Premier ministre plus de trois semaines après le second tour de la présidentielle, c'est une étude d'opinion qui sera lue avec grande attention à l'Élysée.

49% des personnes interrogées dans un sondage IFOP pour le Journal du dimanche souhaitent que le prochain Premier ministre soit de gauche. De quoi donner le sourire à Jean-Luc Mélenchon qui a appelé les Français à "l'élire Premier ministre" le 19 avril dernier dernier sur BFMTV.

Des insoumis plus attachés à un Premier ministre de gauche que les écologistes

Mais cette étude révèle également un pays très divisé. Ainsi, seulement un tiers des plus aisés souhaitent que cela soit le cas contre 59% des plus modestes. Même constat entre les générations: 42% des jeunes de 18 à 24 ans souhaitent un locataire à Matignon qui vient de la gauche contre 24% pour les plus de 65 ans.

Des fractures apparaissent également au sein des partis politiques. Si les sympathisants de la France insoumise souhaitent un Premier ministre de gauche à 92%, c'est le cas pour 83% des proches d'Europe Ecologie-Les Verts. Quant aux électeurs d'Emmanuel Macron, seul un tiers d'entre eux partagent cette volonté.

À droite, le constat est le même. 25% des électeurs de Marine Le Pen jugent souhaitables d'avoir un chef de gouvernement marqué à gauche, contre seulement 9% pour les soutiens de Reconquête. De quoi souligner à nouveau la différence d'électorat entre ces deux partis en soulignant que les électeurs du RN sont plus modestes et très sensible aux thématiques de pouvoir d'achat, traditionnellement incarnées par la gauche, tandis que les électeurs d'Éric Zemmour sont plus aisés.

Emmanuel Macron a promis de son côté un Premier ministre sensible "à la question sociale, à la question environnementale et à la question productive" tout en jugeant que "la couleur politique ne dit pas tout", lors de son premier déplacement après sa réélection à Cergy-Pontoise.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Remaniement: vers une démission du gouvernement en début de semaine prochaine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles