Législatives : plus de 400.000 procurations en une semaine, six fois plus qu'en 2022

De nombreux électeurs ont choisi de faire une procuration pour voter aux élections législatives du 30 juin et du 7 juillet prochains, les scrutins ayant été annoncés particulièrement tardivement.

Ils sont nombreux à vouloir faire entendre leur voix. Plus de 400.000 procurations ont déjà été enregistrées dimanche pour les élections législatives du 30 juin et du 7 juillet prochains, rapporte le ministère de l'Intérieur ce lundi 17 juin, auprès notamment de TF1.

Plus précisément, 409.226 procurations ont été validées par le ministère en l'espace d'une semaine, après l'annonce le 9 juin au soir de la dissolution de l'Assemblée nationale, entraînant de facto des élections législatives anticipées.

Les Français ont été, dès l'annonce d'Emmanuel Macron, nombreux à se rendre au commissariat ou à la gendarmerie pour effectuer la procédure de demande de procuration. Deux jours après cette décision, le ministre avait déjà enregistré plus de 63.000 procurations.

Même s'il est difficile de comparer les deux événements en raison du type de scrutin ou du contexte, 1.020.000 électeurs avaient fait une procuration pour le premier tour de l'élection présidentielle de 2022.

Le président de la République a annoncé de façon surprise la dissolution de l'Assemblée et la tenue de législatives le 9 juin dernier, après la large victoire du Rassemblement national aux européennes, laissant aux électeurs respectivement trois et quatre semaines pour prendre leurs dispositions avant le premier et le deuxième tour.

Article original publié sur BFMTV.com