Législatives 2024 en France: dans les quartiers populaires, les associations tentent de mobiliser les primo-votants

À une semaine du premier tour des élections législatives, les quartiers populaires de la région Île-de-France se mobilisent pour convaincre les jeunes de se rendre aux urnes. À Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, le taux d'abstention a atteint 65%. Les associations locales qui accompagnent les jeunes de la ville au quotidien ont tenté de remobiliser les primo-votants de banlieue. Le vendredi 21 juin, elles organisaient une soirée de vulgarisation politique autour des législatives.

« Dernière question et on fait gagner un paquet de bonbons au gagnant. De quand date la dernière cohabitation ? » Quiz, débat, bonbons et pizza pour décortiquer les législatives. C'est le programme de cette soirée à thème à laquelle participait vendredi Annas, 19 ans, habitant de Villeneuve-la-Garenne : « Je viens un peu me documenter sur la politique en général. Je me sentais un peu fragile sur le sujet, car je ne savais pas qu’un tel vote pouvait autant nous affecter dans notre quotidien. »

L'étudiant fait partie des 65% d'habitants de la ville qui ne sont pas allés voter aux élections européennes.

C'est à cette occasion que l'association Cité des Chances a été invitée, avec la mission de vulgariser la politique dans les quartiers populaires. Ahouefa Fagbémy, âgée de 22 ans, fait partie de l’association et elle échange avec les jeunes à la veille de chaque élection.


Lire la suite sur RFI