Législatives 2024, second tour : le Nouveau front populaire arrivé en tête, le RN troisième

Les résultats du second tour de ces élections législatives convoquées par la dissolution de l’Assemblée nationale annoncée par Emmanuel Macron au soir du 7 juin, sont surprenants au regard de ceux du premier tour, dimanche dernier.

Le second tour n’a pas amplifié les très bons résultats du Rassemblement national au premier tour. Bien au contraire. Arrivé en tête du premier tour des élections législatives, avec 33,22 % des voix, le 30 juin, il ne finit que troisième selon les premières estimations en nombre de sièges, ce dimanche 7 juillet. Les nombreux désistements des candidats de gauche et du centre ont favorisé le front républicain.

Ainsi le NFP aurait réussi son pari et sera le premier groupe à l’Assemblée nationale, à condition de rester uni au lendemain des élections. Avec plus de 187 sièges, il est tout de même très loin de composer une majorité absolue.

Pas plus que le deuxième groupe, Ensemble !, qui réunit Renaissance, Horizons et le MoDem. A eux trois, ils pourraient rassembler entre 161 et 169 sièges. Un bien meilleur score que celui envisagé le 30 juin.

Le RN, avec ses alliés Ciottistes, est le plus déçu de ce second tour qui lui est défavorable. Avec moins de 143 sièges, il serait le troisième groupe – bien qu'il double le nombre députés présents à l'Assemblée nationale.

Les Républicains, quatrième force politique, obtient 63 sièges. Un score là aussi moins mauvais que celui attendu. Et qui permettrait au RN, en cas d'alliance (pour l'instant pas...


Lire la suite sur ParisMatch