Législatives 2024 : Mélenchon refuse de débattre avec Attal et Bardella et explique pourquoi

Pourquoi Mélenchon (ici le 14 décembnre 2023 à Rennes) refuse de débattre avec Attal et Bardella
GUILLAUME SOUVANT / AFP Pourquoi Mélenchon (ici le 14 décembnre 2023 à Rennes) refuse de débattre avec Attal et Bardella

POLITIQUE - L’heure du no. Le fondateur de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon refuse de prendre part, pour l’instant, à un débat télévisé avec le Premier ministre Gabriel Attal et le président du Rassemblement national Jordan Bardella en vue des élections législatives. Pour lui, c’est aux dirigeants des partis de gauche à participer à ces joutes.

Législatives 2024 : Bellamy votera RN contre le Front populaire en cas de deuxième tour, une évidence

« Je remercie TF1 et France 2 pour leur invitation aux débats avec Attal et Bardella. Le nouveau Front populaire n’a pas encore désigné son candidat Premier ministre. C’est donc aux chefs des grands partis de notre coalition d’aller à ce type de débats », a-t-il publié sur les réseaux sociaux, alors que le chef du gouvernement s’est déjà montré favorable à la chose.

Ce débat « doit être entre ceux ou celles qui ont été plus ou moins identifiés comme potentiellement Premier ministre à l’issue de ces élections, a ainsi indiqué Gabriel Attal lors d’un déplacement de campagne à Boulogne-sur-Mer, dans le Pas-de-Calais, avec Jordan Bardella pour l’extrême droite et ses alliés, Jean-Luc Mélenchon pour l’extrême gauche et ses alliés, et puis moi-même pour ce bloc progressiste. »

Jean-Luc Mélenchon, lui se dit prêt à être candidat pour Matignon mais sans vouloir s’imposer aux autres. La question est sensible au sein de ce nouvel alliage, tant la personnalité du triple candidat à la présidentielle ne fait pas l’unanimité. La présidente socialiste de la région Occitanie Carole Delga, qui soutient le principe du Front populaire, a d’ores et déjà indiqué qu’elle n’accepterait pas que le fondateur de la France insoumise devienne le chef du gouvernement en cas de victoire.

Selon plusieurs médias, Jean-Luc Mélenchon, actuellement en retrait des négociations, pourrait par ailleurs être candidat aux législatives dans les Bouches-du-Rhône. De quoi participer plus activement aux débats ?

À voir également sur Le HuffPost :

Éric Ciotti et ses alliés du RN ont, avec Florence Portelli, leur meilleure ennemie au sein des Républicains

Législatives 2024 : Guillaume Bigot, chroniqueur sur CNews, parachuté par le RN à Belfort