Législatives 2022: la participation atteint 38,11% à 17h au second tour

À la même heure dimanche dernier, 39,42% des électeurs de France métropolitaine avaient déjà glissé un bulletin dans l'urne pour le premier tour du scrutin.

La désaffection des électeurs se confirme. Le taux de participation au second tour des élections législatives atteint 38,11% en France métropolitaine à 17h, selon les chiffres dévoilés par le ministère de l'Intérieur. C'est plus d'un point de moins que dimanche dernier: à la même heure, 39,42% des électeurs de l'Hexagone avaient glissé un bulletin dans l'urne pour le premier tour du scrutin.

Par rapport à 2017, la participation est cependant en hausse: à l'époque, un peu plus de 35% des électeurs de France métropolitaine s'étaient déplacés. Le scrutin s'était conclu ce jour-là par une abstention record de 57,36%, du jamais-vu sous la Ve République. À titre de comparaison, l'abstention a atteint 28,01% au second tour de la présidentielle de 2022, un niveau inédit pour une telle élection depuis 1969.

Un scrutin de plus en plus boudé par les électeurs

Les politologues avancent une explication structurelle à cette participation en berne: la présidentielle demeure l'élection reine de la Ve République, la seule qui compte vraiment aux yeux des électeurs, et les législatives, surtout depuis l'inversion du calendrier qui les a placées depuis 2002 dans la foulée de celle-ci, peinent de plus en plus à mobiliser.

"Depuis la réforme du quinquennat, on voit bien que beaucoup d'électeurs se demandent si, après s'être mobilisés pour l'élection présidentielle, c'est utile d'aller voter pour les élections législatives", résumait auprès de l'AFP le sondeur Bernard Sananès, de l'institut Elabe, avec lequel travaille BFMTV.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Second tour des législatives 2022: la participation s'élève à 18,99% à midi, en hausse par rapport au premier tour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles