Législatives 2022 en France: Marine Le Pen, le jour d'après

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Elle voulait faire de ces législatives le 3ᵉ tour de la présidentielle : Marine Le Pen remporte largement son pari. Le Rassemblement national a obtenu 89 sièges à l’Assemblée nationale, un score historique. Réélue députée haut la main dimanche soir à Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais, l’ex-candidate à la présidentielle compte bien postuler aux postes clés de la future Assemblée.

Avec nos envoyés spéciaux à Hénin-Beaumont, Julien Chavanne et Bertrand Haeckler

Petite nuit après une grande soirée électorale pour Marine Le Pen. La députée a donné rendez-vous à la presse de bonne heure devant sa permanence, ici à Hénin-Beaumont, pour savourer encore une fois le score historique du Rassemblement national (RN). Marine Le Pen déterminée à user de tous ses nouveaux pouvoirs dans l’hémicycle.

« Nous demanderons tout ce à quoi nous avons droit. Tout ce qui aurait été accordé au premier groupe d'opposition à l'Assemblée nationale. Donc la présidence de la Commission des finances et une vice-présidence, bien sûr », déclare-t-elle à la presse.

L’appétit est de retour au RN. Le parti a peut-être connu sa plus belle victoire sous l’ère Marine Le Pen. La cheffe de file qui confirme qu’elle ne reprendra pas la présidence du parti. « Je ne reprendrai pas la tête du Rassemblement national compte tenu de l'importance de ce groupe. Je me consacrerai à la présidence du groupe à l'Assemblée nationale », explique-t-elle. « Il y aura un congrès qui se déroulera à l'automne pour pouvoir permettre aux adhérents du Rassemblement national de se choisir leur futur dirigeant. »


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles