Législatives : 53,77 % d’abstention au second tour

Le taux de participation reste faible à la mi-journée pour le second tour des élections législatives.
Le taux de participation reste faible à la mi-journée pour le second tour des élections législatives.

Selon les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur, plus d'un électeur sur deux a boudé les urnes lors du second tour des législatives, dimanche 19 juin. Un scrutin marqué par une abstention encore en hausse, à 53,77 %, même si le record de 2017 (57,36 %) n'est pas battu. L'abstention atteint néanmoins son deuxième plus haut niveau pour ce scrutin, en hausse de plus d'un point par rapport au premier tour (52,49 %).

À 17 heures, la participation atteignait 38,11 %, selon le ministère de l'Intérieur. Un chiffre en baisse de 1,31 point par rapport au premier tour, il y a une semaine, où il s'établissait à 39,42 %. La participation est, en revanche, en hausse par rapport au second tour des législatives de 2017, où elle atteignait 35,33 % à la même heure. Elle se situe en baisse par rapport au second tour de la présidentielle le 24 avril dernier (63,23 %). Les Français s'étaient également davantage déplacés aux urnes à la même heure aux élections législatives de 2012 (46,42 %), 2007 (49,58 %) et 2002 (46,83 %).

À LIRE AUSSI« Les esprits s'échauffent » : second tour tendu entre la Nupes et Ensemble

À 17 heures, le Lot (49,84 %), la Haute-Vienne (47,38 %) et la Dordogne (46,89 %) étaient les départements dans lesquels les électeurs s'étaient le plus déplacés. Le devoir citoyen a plus difficilement été accompli dans les départements de la Seine-Saint-Denis (25,23 %), la Moselle (30,53 %) et le Val-d'Oise (30,80 %), territoires qui ont les plus forts taux d'ab [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles