Législatives : à Mayotte, la réponse sexiste de Théophane Narayanin à Estelle Youssouffa

La candidate, qui attaquait son adversaire sur son casier judiciaire, a été renvoyée à sa situation familiale.

POLITIQUE - Le ton est monté sur le plateau de la chaîne “Mayotte La Première”, mercredi 15 juin, lors d’un débat entre les deux adversaires de la première circonscription en lice pour le second tour des législatives.

Les deux candidats s’y présentent sous l’étiquette “divers”. Estelle Youssouffa est une ancienne journaliste, qui s’est fait connaître sur l’île par son implication au sein des mouvements de revendications locaux, y compris lors de la crise sanitaire. Face à elle, Théophane Narayanin, chef d’entreprise d’origine réunionnaise implanté dans l’océan Indien, a fait de la lutte contre la vie chère sa priorité.

Face aux remarques d’Estelle Youssouffa sur son casier judiciaire, Théophane Narayanin a répondu par une remarque sexiste relevant de la vie privée.

Vie privée

Abordant le thème de la sécurité et de la lutte contre la criminalité, Estelle Youssouffa, qui est en ballottage favorable, a attaqué son adversaire sur son “casier judiciaire long comme le bras”, avant d’être rapidement interrompue.

“Madame je ne suis pas venue ici pour qu’on fasse mon procès. Ma vie privée je vous interdis d’en parler. (...) Moi j’ai un programme politique, je ne viens pas vous demander pourquoi à 45 ans elle n’a pas de mari ou elle n’a pas d’enfants”, a répliqué, très agacé, Théophane Narayanin, coupant la parole à Estelle Youssouffa, menaçant de “squatter l’antenne” si l’on en reste sur ce sujet.

L’extrait, isolé sur Twitter par un internaute, a été visionné plus de 13.000 fois en moins de 24h.

Passé judiciaire chargé


Après cette remarque, l’échange tendu s’est poursuivi entre les deux candidats et a notamment porté sur les démêlés judiciaires de Théophane Narayanin. Ceci alors qu’à Mayotte, l’enjeu sécuritaire est crucial.Selon une étude de l’INSEE en novembre 2021, “près de la moitié des personnes se sentent en insécurité souvent ou de temps en temps, à leur domicile ou leur quartier, soit cinq à six fois plus que les habitants de l’Hexagone.” En 2021, le parquet de Mamoudzou, le chef-lieu de l’île, a enregistré une augmentation de 25 % des saisines pour des faits criminels et de 21 % pour des délits.“Vous avez été condamné pour coups et blessure ayant entraîné la mort en 1984”, a déclaré à l’antenne Estelle Youssouffa. Théophane Narayanin est aussi soupçonné d’implication dans l’agression d’une avocate à Mayotte. Mis en examen pour “association de malfaiteurs”, il a demandé l’annulation des charges, en vain pour l’instant. Autant d’affaires qui poussent Estelle Youssouffa à aujourd’hui accuser son adversaire de briguer la députation pour obtenir l’immunité parlementaire et ”échapper aux juges”. Lors du premier tour, Estelle Youssouffa est arrivée en tête avec 21,04 % des suffrages exprimées devant Théophane Narayanin 17,70 %.

À voir également sur Le HuffPost: “Fachos pas fachés”: ce lapsus de Mélenchon se retourne contre lui

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

VIDÉO - Législatives 2022 : devancé au 1er tour par la Nupes, le ministre Clément Beaune en danger

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles