Légion d’honneur pour les patrons d’aéroclubs : Barbara Pompili recadre Jean-Baptiste Djebbari

·1 min de lecture

C'est une petite sortie qui passe mal, que ce soit dans l'opposition ou au gouvernement. Leministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a proposé de remettre jeudi 8 avril la Légion d'Honneur à deux présidents d'aéroclubs de Poitiers. Mais il s'est attiré les foudres des écologistes avant d'être recadré par sa ministre de tutelle. Selon son cabinet, le ministre des Transports a souhaité, à "travers ce geste", marquer son soutien après la baisse des subventions votée par le conseil municipal de Poitiers le 29 mars pour deux aéroclubs de la ville. Lors du débat, la maire écologiste Léonore Moncond'huy avait dit "assumer" le fait que "l'argent public ne doit plus financer les sports fondés sur la consommation de ressources épuisables". "L'aérien, c'est triste, mais ne doit plus faire partie des rêves d'enfants aujourd'hui", avait-elle ajouté, provoquant les réactions outrées d'une partie de la classe politique.

"#Legiondhonneur pour les présidents d'aéroclubs de #Poitiers : je ne connais pas les mérites de ces personnes. Si c'est juste pour faire durer la polémique alors c'est lamentable et peu respectueux", a critiqué sur Twitter le patron d'EELV Julien Bayou, pour qui "LREM casse tout, même la légion d'honneur". Pour l'eurodéputé EELV David Cormand, "cette instrumentalisation mesquine de la légion d'honneur frappe de déshonneur Monsieur Djebbari. Dépourvu de tout sens de l'Histoire et espérant atteindre les écologistes, ce ministre ne fait que dégrader une décoration (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les prix du pétrole tournent au ralenti
"Annuler les dettes publiques faciliterait la reconstruction écologique, sociale, économique et culturelle"
AstraZeneca : le vaccin seulement pour les plus de 60 ans en Italie et en Espagne
Ce milliardaire français a échappé à un gros redressement fiscal, qui sera prioritaire pour le vaccin anti-covid de Janssen ? Le flash éco du jour
Faut-il vendre les autotests en supermarchés ?