L'éditeur de Harry Potter en pleine forme, ruée sur les livres pendant le confinement

·1 min de lecture
L'ÉDITEUR DE HARRY POTTER EN PLEINE FORME, RUÉE SUR LES LIVRES PENDANT LE CONFINEMENT

(Reuters) - Bloomsbury, la maison d’édition de la série de livres mondialement connue Harry Potter, a indiqué mercredi que son bénéfice avant impôts annuel serait bien supérieur au consensus du marché à la faveur de la forte demande de livres lors des périodes de confinement sanitaire.

"La popularité de la lecture pendant le confinement est un des rares aspects positifs d’une année 2020 particulièrement sombre", a déclaré le directeur général Nigel Newton.

Il a ajouté que le mois de février 2021, qui clôt l'exercice fiscal du groupe, avait connu des ventes exceptionnelles.

L’éditeur britannique a enregistré des ventes particulièrement bonnes dans sa division grand public, qui comprend les livres Harry Potter, mais également pour ses contenus universitaires numériques grâce à une demande accrue pour un accès à distance au matériel pédagogique.

La Grande-Bretagne, qui est entrée en janvier dans son troisième confinement, suit un plan d'assouplissement des mesures très progressif: si les écoles ont ouvert leurs portes début mars, les universités doivent encore attendre avant de pouvoir accueillir leurs élèves en présentiel.

A la Bourse de Londres, le titre Bloomsbury grimpait de plus de 7% à la mi-journée.

(Chris Peters et Muvija M., version française Laura Marchioro, édité par Blandine Hénault)