Littérature : Michel Le Bris s’est éteint

Il faisait partie des figures importantes du monde littéraire en France. Michel Le Bris est mort dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 janvier des suites d’une longue maladie. D’abord passé par les hautes études commerciales (HEC), il finit par s’en détacher au moment des mouvements de mai 68. Militant politique d’extrême gauche, il prend la direction du journal La cause du peuple en 1970. Son activisme lui a valu d’être emprisonné pendant huit mois, pour provocation au crime contre la sûreté de l’État. Un homme de lettres Michel Le Bris a toute sa vie continué d’occuper la sphère médiatique. Il a notamment participé à la création du journal Libération, avant de se tourner vers le monde de la littérature et de sortir son premier roman, en 1977. Il en a écrit une cinquantaine d’autres avant de se lancer dans une carrière de producteur. En 1990 à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), il fonde ensuite le festival Étonnants voyageurs, qui met en avant les "écrivains qui veulent poursuivre leurs rêves", selon ses termes.