L'écrivain Mario Vargas Llosa sort de l'hôpital après s'être rétabli du Covid-19

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'écrivain péruvien Mario Vargas Llosa en septembre 2021. - Rodrigo Buendia - AFP
L'écrivain péruvien Mario Vargas Llosa en septembre 2021. - Rodrigo Buendia - AFP

Le prix Nobel de littérature hispano-péruvien Mario Vargas Llosa, 86 ans, a "vaincu le Covid-19" et va sortir de l'hôpital madrilène où il avait été admis la semaine dernière, a annoncé lundi son fils.

"Maintenant, le rétablissement va se poursuivre à la maison", s'est réjoui Álvaro Vargas Llosa sur Twitter en publiant une photo le montrant avec son frère et sa soeur aux côtés de leur père.

"Merci à la science qui sauve des vies et au personnel médical pour son dévouement. Nous vous en serons toujours reconnaissants", a-t-il ajouté.

Premier écrivain étranger à intégrer la Pléiade

Mario Vargas Llosa avait été hospitalisé la semaine dernière à Madrid, où il vit, en raison de complications provoquées par le Covid-19. Prix Nobel de Littérature en 2010, il est le dernier représentant de la génération d'écrivains latino-américains dite du "Boom" à laquelle appartenaient également le Colombien Gabriel Garcia Marquez, l'Argentin Julio Cortazar ou le Mexicain Carlos Fuentes.

Admiré pour sa description des réalités sociales mais critiqué par les milieux intellectuels sud-américains pour ses positions conservatrices, Mario Vargas Llosa, traduit en une trentaine de langues, a été le premier écrivain étranger à entrer de son vivant dans la prestigieuse collection française de la Pléiade en 2016, année de ses 80 ans.

Francophile, l'auteur de La ville et les chiens ou de La fête au bouc a été élu en décembre à l'Académie française. Péruvien naturalisé espagnol en 1993, il venait de présenter début avril son dernier ouvrage, Le regard calme (de Pérez Galdos), un essai sur l'écrivain espagnol Benito Pérez Galdos (1843-1920).

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles