L'économie européenne garde la santé malgré la résurgence de la pandémie

·2 min de lecture

L'économie européenne s'est bien redressée après la récession historique provoquée l'an dernier par la pandémie de Covid et l'expansion se poursuivra l'an prochain, malgré la vague actuelle de contaminations, a estimé jeudi la Commission.

L'économie européenne s'est bien redressée après la récession historique provoquée l'an dernier par la pandémie de Covid et l'expansion se poursuivra l'an prochain, malgré la vague actuelle de contaminations, a estimé jeudi la Commission. Bruxelles a légèrement augmenté sa prévision de croissance du PIB dans la zone euro pour 2021 à 5%, tout en abaissant son pronostic pour 2022 à 4,3%, contre respectivement 4,8% et 4,5% attendus jusqu'ici.

L'exécutif européen estime que le rebond de l'inflation, tirée par l'explosion des cours du gaz, devrait peser sur la consommation et l'investissement. Mais il s'attend à ce que la hausse des prix se tasse l'an prochain à 2,2% après "un pic" à 2,4% cette année. "Le tableau général reste positif, mais nous devons rester vigilants et agir si besoin pour que les vents contraires ne fassent pas dérailler la reprise", a déclaré le commissaire européen à l'Economie, Paolo Gentiloni, lors d'une conférence de presse. Il a toutefois insisté sur les risques de révision à la baisse des pronostics liés à la nouvelle flambée épidémique qui frappe l'Europe depuis plusieurs semaines, notamment dans les pays d'Europe centrale où la vaccination reste faible. Le redressement est particulièrement fort en France (+6,6% de croissance en 2021, +3,8% en 2022) et en Italie (+6,2% et +4,3%), pays qui avaient été très touchés par la crise, tandis que le PIB de l'Allemagne, première économie européenne, progressera de 2,7% cette année et 4,6% l'an prochain.

"Croissance extraordinaire"

"Le niveau de croissance est extraordinaire et plus élevé que prévu et on peut être fier de ce résultat", a estimé M. Gentiloni, en insistant sur le succès des mesures de soutien mises en oeuvre par l'UE. Après une chute(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles