L'économie allemande pourrait se contracter avec la deuxième vague épidémique, dit le Bundesbank

·1 min de lecture
L'ÉCONOMIE ALLEMANDE POURRAIT SE CONTRACTER AVEC LA DEUXIÈME VAGUE ÉPIDÉMIQUE, DIT LE BUNDESBANK
L'ÉCONOMIE ALLEMANDE POURRAIT SE CONTRACTER AVEC LA DEUXIÈME VAGUE ÉPIDÉMIQUE, DIT LE BUNDESBANK

FRANCFORT (Reuters) - L'économie allemande pourrait stagner ou de se contracter après les mesures adoptées au niveau national et international pour contenir la deuxième vague de la pandémie de coronavirus, qui affectent le secteur des loisirs et les exportations, a annoncé lundi la Bundesbank.

En maintenant l'ouverture des écoles et des commerces, hors restauration et hôtellerie, l'Allemagne a jusqu'à présent adopté une approche plus souple que certains de ses voisins européens mais elle devrait également souffrir d'une demande plus faible venant de l'étranger.

"La performance économique globale pourrait stagner, voire décliner, après une croissance très vigoureuse cet été", a déclaré la Buba dans son rapport mensuel.

La banque centrale allemande y souligne néanmoins qu'un ralentissement économique d'une ampleur similaire à celui du printemps était peu probable. Selon elle, les progrès réalisés dans le développement d'un vaccin contre le COVID-19 ont également renforcé les espoirs de trouver "bientôt" un équilibre entre le contrôle du virus et le maintien d'une activité économique.

La chancelière Angela Merkel et les dirigeants des Länder, censés se réunir dans la journée, envisagent un renforcement des mesures sanitaires afin de stopper la hausse des nouvelles infections au coronavirus, d'après un projet de document que Reuters a pu consulter.

(Francesco Canepa, version française Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)