"L'échec était annoncé" : Sophie Davant révèle les raisons de sa rupture avec Erik Orsenna

·1 min de lecture

Figure incontournable de France 2 (anciennement Antenne 2, ndlr) depuis 1987, Sophie Davant est l'une des animatrices les plus appréciées du public. Ses émissions cartonnent, notamment Affaire Conclue, chaque jour en milieu d'après-midi. Son talent à la présentation, son regard pétillant et son ambition n'ont pas manqué de taper dans l'oeil de certains hommes. Après avoir vécu une idylle de 23 ans avec Pierre Sled, qui lui a donné deux enfants - Nicolas et Valentine -, la quinquagénaire a vécu une histoire d'amour plus fugace avec l'académicien et écrivain Erik Orsenna. Leur vie commune - entre mars 2012 et septembre 2013 -, est évoquée dans le livre de confessions de la célèbre Bordelaise, baptisé "Tout ce qui nous lie", publié aux éditions Albin Michel. Dans cet ouvrage, consacré à l'amour et à son désormais célibat, Sophie Davant a des mots assez forts pour résumer la période qui a suivi son divorce avec l'ex-présentateur du magazine sportif Stade 2.

"Le premier écueil à éviter, c'est de partir pour quelqu'un. J'ai fait cette erreur en tombant amoureuse d'un autre homme", peut-on lire, dans les bonnes feuilles que relaient nos confrères de Gala, ce jeudi 13 mai. L'animatrice est persuadée que se jeter à corps perdu dans une nouvelle histoire est un leurre. Elle tonne : "Il faut prendre le temps de faire le deuil". Après avoir décrit les différentes raisons ayant entraîné sa séparation avec Pierre Sled, elle évoque cette histoire trop précoce, et finalement gâchée, avec Erik (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"J’ai regardé les shows et ça ne me fait pas du tout rêver" : un talent éliminé avant les lives pas tendre avec The Voice
Alessandra Sublet fait de rares confidences sur sa vie sentimentale : “Je suis heureuse, sans prince charmant, mais heureuse”
Nagui choqué par l'anecdote d'une candidate de Tout le monde veut prendre sa place sur son couple : "La solidarité féminine... C'est classe" (VIDEO)
Philippe Etchebest déplore le manque de clarté des conditions de réouverture des terrasses : "50%, c'est très aléatoire" (VIDEO)
Issa Doumbia balance sur l'attitude méprisante de ses voisins avant son succès à la télévision : "Ils ne me disaient pas bonjour" (VIDEO)