L'échange (Arte) Angelina Jolie : "C’est le film le plus difficile que j’ai jamais tourné"

·1 min de lecture

En 2007, lorsque le réalisateur Clint Eastwood propose à Angelina Jolie d’entrer dans la peau de Christine Collins, l’actrice commence par refuser cette histoire inspirée d’un fait divers réel. Le 10 mars 1928, Walter, 9 ans, le fils de Collins, jeune mère célibataire et employée à Los Angeles, disparaît. Quelques années plus tard, la police annonce fièrement à la jeune femme qu’elle a retrouvé son garçon. Hélas, il s’agit d’un autre enfant. Le calvaire de Christine recommence. Elle refuse cette parodie de libération et entre en guerre contre la puissante police de Los Angeles, qui l’expédie à l’asile psychiatrique…

À lire également

Alexandre (NRJ 12) Angelina Jolie lourdement draguée par Colin Farrell

Une femme combative

"Lorsque j’ai lu ton scénario, je n’ai pas dormi de la nuit", confesse Angelina Jolie à Clint Eastwood, "tu peux comprendre que l’enlèvement d’enfant est un sujet terrifiant, mon pire cauchemar !" L’actrice est d’autant plus réticente à incarner ce personnage qu’elle sort exténué du tournage d’Un cœur invaincu, où elle jouait la femme de Daniel Pearl, le journaliste américain assassiné par des intégristes en 2002. Eastwood lui répond calmement : "Je comprends, Angelina, mais je ne voyais qu... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi