• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Léa Seydoux toujours marquée par La Vie d’Adèle : "Je n’ai plus envie de souffrir comme certains films m’ont fait souffrir"

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Huit ans après la sortie de La Vie d'Adèle, Léa Seydoux reste marquée par le tournage douloureux du film d'Abdellatif Kechiche et ne veut plus jamais souffrir pour un long-métrage comme cela a été le cas à l'époque.

Un film couronné de succès, mais entaché par la polémique. En 2013, Abdellatif Kechiche se voit unanimement salué pour La Vie d'Adèle, mettant en scène Léa Seydoux et la révélation Adèle Exarchopoulos. Le long-métrage français reçoit la palme d'or au Festival de Cannes cette année-là avant de collecter toute une série de récompenses. Mais quel a été le prix de ces prix ? Très vite, Léa Seydoux décrit un tournage "horrible", dénonçant l'attitude d'Abdellatif Kechiche sur le plateau. La comédienne décrit alors un réalisateur qui refait jouer la même scène une centaine de fois, faisant tourner ses actrices jusqu'à l'épuisement et qui leur hurle dessus lorsqu'il n'est pas satisfait.

"Je n'ai plus envie de souffrir"

Des années après le tournage, Léa Seydoux reste marquée par cette expérience. En juillet dernier, elle confiait ainsi à nos confrères de Deadline : "Kechiche est fou. Il est fou. Il nous manipulait, et c'était extrêmement difficile sur le plan psychologique". Mais elle en a retenu une leçon importante pour sa carrière. De nouveau interrogée sur le tournage difficile de La Vie d'Adèle dans le numéro de Libération de ce mercredi 25 août, la maman a répondu que si elle était toujours fière du film, elle ne veut plus jamais se faire malmener sur un plateau. "Je n'ai plus envie de souffrir comme certains films ont pu me faire souffrir. Déjà que c'est compliqué de jouer, de tout donner... si en plus c'est douloureux sur le plateau, alors non. Je ne pense pas du tout qu'on crée bien dans le chaos, même si certains (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Ce contenu peut également vous intéresser :

FFA 2021 : pourquoi on a adoré Boîte noire, polar parano vertigineux de Yann Gozlan
"Des dommages permanents à ma peau" : la douloureuse transformation de Jessica Chastain pour son prochain rôle
France : la méthode originale de Bruno Dumont pour diriger Léa Seydoux dans son film
"J'avais des posters de lui au mur" : cet acteur star qui faisait craquer Anaïs Demoustier (Alice et le maire, Ciné+ Premier)… (VIDEO)
Matrix 4 : date de sortie, titre, casting... Toutes les infos sur la prochaine aventure de Neo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles