Léa Seydoux se rappelle cette peine de coeur avec un acteur "arrogant" qui lui a donné l'envie de faire du cinéma

·1 min de lecture

Cette année, pour la 74è édition du Festival de Cannes, Léa Seydoux est immanquable avec pas moins de quatre longs-métrages présentés en sélection officielle, dont trois en compétition (The French Dispatch de Wes Anderson, France de Bruno Dumont et Tromperie d'Arnaud Desplechin). A l'occasion de sa venue sur la croisette pour ce Cannes 2021, l'actrice de 36 ans -qui a raflé en 2013 auprès d'Abdellatif Kechiche la très convoitée Palme d'Or pour La vie d'Adèle-, s'est confiée à nos confrères de Deadline. La star française a notamment évoqué son expérience avec sa consoeur Adèle Exarchopoulos sur La vie d'Adèle et laissé entendre être toujours en colère contre Kechiche, mais elle s'est également remémorée un évènement amoureux à l'origine de sa toute première envie de devenir actrice.

Parmi toutes les stars de cinéma, Marion Cotillard, Jodie Foster ou encore Leïla Bekhti, qui foulent le tapis rouge cannois, Léa Seydoux est à sa place. Si elle faisait déjà partie de la grande famille du 7è art avant même d'envisager de devenir actrice (avec son grand-père à la tête de Pathé et son grand-oncle de Gaumont), Léa Seydoux affirme n'avoir jamais eu de passe droit grâce à ses proches. "Je n'ai pas été élevée dans ce milieu-là", affirme la star, avant d'ajouter : "Je viens de cette famille du monde de la culture mais quand j'étais petite, j'étais complètement mise de côté. J'étais une marginale, très mauvaise à l'école, et je me suis toujours sentie un peu comme une orpheline, qui ne rentre (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

En direct du Festival de Cannes : Sophie Marceau attendue sur les marches, Juliette Binoche absente... Ne manquez rien de l'actualité de la Croisette
Cannes 2021 : Gérard Depardieu plus vrai que nature dans le touchant Robuste, aux côtés de Déborah Lukumuena
Les 10 meilleurs thrillers avec des retournements de situation incroyables : Usual Suspects, Sixième sens, Psychose…
La vie d'Adèle : Léa Seydoux en veut toujours à Abdellatif Kechiche, mais...
Festival de Cannes : les looks les plus improbables de l'histoire de Sharon Stone à Madonna (25 PHOTOS)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles