Léa Salamé et Thomas Sotto pris à partie par la la maire de Marseille Michèle Rubirola

·1 min de lecture

Son intervention dans Vous avez la parole, diffusée le 15 octobre dernier sur France 2, avait largement été commentée. La maire de Marseille, Michèle Rubirola, apparaissait mal à l'aise face au ministre de la Santé Olivier Véran, le principal invité de l'émission. L'édile avait été obligée d’apparaître en duplex, alors même que le programme était filmé à... Marseille. Une proposition de dernière minute qui l'a énervée au plus point. "J’aurais dû hurler. J’avais la rage, mais je l’ai gardé pour moi", a-t-elle lâché dans les colonnes de Libération. En effet, les murs de son bureau faisaient résonner ses propos avec un important écho. Une situation qui avait renforcé son inconfort.

"Le gars de la technique, il me dit : 'Vous avez vos écouteurs ?' Pourquoi j’aurais des écouteurs ? Il me répond : 'Pour l’émission, il faut des écouteurs.' Je n’en ai pas, lui non plus. Je pense que Benoît (Payan, son adjoint à Marseille - NDLR) - et il aurait eu raison - se serait énervé. Donc une collègue est partie chercher ses écouteurs", s'est souvenue Michèle Rubirola, auprès de nos confrères. "J’aurais dû me mettre en colère sur les conditions de réalisation de l’émission. J’étais seule, là, avec une table minable, pas d’éclairage, pas de maquillage."

Mais comment la maire a-t-elle pu se retrouver dans cette situation ? Selon la principale intéressée, il y aurait eu "un quiproquo sur l’organisation". L'émission aurait d'abord envisagé la diffusion d'une vidéo, avant que l'organisateur ne lui propose (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Emmanuel Macron, mauvais DRH ? La fille de Marcel Rufo dans la tourmente
PHOTOS - Melania Trump tout sourire au côté de son mari : elle se rattrape !
Emmanuel Macron et le Général de Villiers… ils n’ont plus aucun contact après la crise
Roselyne Bachelot taquine avec Apolline de Malherbe… qui ne se démonte pas
Line Renaud : “Claude Chirac, c'est la gardienne de tout”