Léa Salamé "en retrait" de l'antenne le temps des élections européennes

1 / 2

Léa Salamé "en retrait" de l'antenne le temps des élections européennes

La journaliste politique va se mettre en retrait le temps de la campagne de son compagnon, l'essayiste Raphaël Glucksmann.

Léa Salamé quitte le petit écran et la radio - du moins provisoirement. Son compagnon, l'essayiste Raphaël Glucksmann, doit annoncer ce vendredi sur France Inter sa candidature aux européennes, avec l'objectif de prendre la tête d'une liste de rassemblement de la gauche soutenue par le PS, selon des sources concordantes.
    
Dans la foulée, la journaliste politique devrait elle aussi annoncer, dans un communiqué, qu'elle se "met en retrait" de France Inter et de France 2, le temps de la campagne, rapporte Le Parisien. Durant un peu plus de deux mois, Léa Salamé ne co-présentera plus les interviews de la matinale de la radio, et n'animera plus L'Emission Politique sur France 2. Elle devrait toutefois continuer de présenter le magazine culturel Stupédiant!.

"Je le soutiens"

Comme  Anne Sinclair ou Audrey Pulvar, la journaliste a ainsi préféré mettre sa carrière entre parenthèses, soucieuse d'éviter tout conflit d'intérêts. Interrogée sur son compagnon dans un entretien publié jeudi dans Gala, Léa Salamé avait d'ailleurs pris les devants et évoqué cette "question difficile qui se pose plus souvent aux femmes, auxquelles on demande alors de sacrifier leur vie professionnelle".

"Je le soutiens, je l’accompagne dans ses réflexions, mais ce qui compte le plus à mes yeux, depuis quinze ans c’est ma neutralité politique: personne ne sait pour qui je vote. Si je juge à un moment qu’il y...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi