Léa Salamé et Raphaël Glucksmann : Laurent Ruquier n'avait pas vu leur coup de foudre

C'est bientôt la fin. On n'est pas couché, le programme emblématique des samedis soirs sur France 2 va bientôt tirer sa révérence, après quatorze ans à l'antenne. Une émission qui a fait les belles heures du PAF, grâce à ses nombreux clashs entre invités et chroniqueurs dont certains ne se faisaient pas prier pour donner leurs opinions. Ce fut notamment le cas d'Eric Zemmour, Natacha Polony ou encore Christine Angot. Mais le programme fut également synonyme de beaux moments et a même servi de lieu de rencontre pour quelques couples.

Ce fut ainsi le cas de celui formé par la chroniqueuse Léa Salamé et l'intellectuel Raphaël Gluscksmann. À l'occasion d'un entretien accordé à Télé 2 Semaines, dont font écho nos confrères de Télé-Loisirs dans cet article, Laurent Ruquier est revenu sur le début de cette idylle des plus discrètes : "Personnellement, je n'avais rien vu ni senti ce soir-là. En tout cas, je crois que leur fils s'appelle Gabriel. Il n'y a pas de hasard, c'est le nom du studio où nous tournons On n'est pas couché ! ".

La sérénité retrouvée

La suite, on la connaît. Léa Salamé et Raphaël Gluscksmann sont devenus les parents d'un petit Gabriel et ne se sont plus quittés. Pour la journaliste, la vie de couple et la maternité ont eu des effets bénéfiques. Récémment, à l'occasion d'un entretien dans Corse Matin, elle confiait même être de "plus en plus douce, même sur les plateaux". Un changement de comportement pour celle qui a souvent été critiquée pour son style assez frontal.

Retrouvez cet article sur GALA

VIDÉO - Didier Barbelivien, 29 ans de plus que sa femme : il ironise sur leur différence d’âge
Mary-Kate Olsen jamais acceptée dans la famille de son mari Olivier Sarkozy ?
Jean-Luc Mélenchon vexé : son coup de gueule un brin mégalo
Entraide et motivation : le cocktail gagnant des ateliers minceur
Édouard Philippe sur la sellette : Jean-Yves Le Drian mystérieux sur ses envies de Matignon