Léa Salamé raconte comment France 2 a géré l'attentat dans "15 minutes pour convaincre"

Puremedias
Léa Salamé raconte comment France 2 a géré l'attentat dans 15 minutes pour convaincre

"La lourdeur de l'événement était palpable". Ce matin sur France Inter, Léa Salamé est revenue dans "L'instant M" sur l'émission politique compliquée qu'elle a co-présentée hier soir avec David Pujadas sur France 2. Alors que la mécanique de la soirée commençait à prendre, un tragique événement est venu bousculer les interviews des onze candidats. En effet, aux alentours de 21h, un individu a abattu un policier et en a blessé deux autres sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris.

"Pour l'instant, vous ne l'annoncez pas"

La journaliste raconte que "tout se déroulait bien", avec les premiers prétendants à l'Elysée, Jean-Luc Mélenchon, Nathalie Arthaud et Marine Le Pen, jusqu'au moment où la régie leur a appris l'événement. "A 21h, on commence à entendre à l'oreillette Michel Field et les rédacteurs en chef, qui nous disent : 'Léa, David, il y a une dépêche qui vient de tomber, il y a eu une attaque sur les Champs-Elysées. Un policier vient d'être abattu. Pour l'instant, vous ne l'annoncez pas. On continue le dispositif tel quel'", explique Léa Salamé.

"Vous avez une émission qui était censée être minutée, ultra statutaire, sérieuse, instructive... Soudainement, on voit cet événement qui rentre et évidemment, tout notre esprit, à nous journalistes et aux candidats, est complètement bouleversé", confie-t-elle, se demandant : "Comment gérer cette information en direct, tout en respectant le cahier des charges ? Il y avait déjà des candidats qui étaient passés !"

"Il y avait un silence incroyable"

Pour Léa Salamé, "c'est l'une des choses les plus compliquées" qu'elle ait eue à faire, "parce qu'il ne fallait pas céder à l'émotion". "Pour ce qui est des sentiments, on a vraiment ressenti que l'ambiance avait complètement changé, minute après minute. L'ambiance est devenue de (...) ... Lire la suite sur Puremedias

Quotidien : Hugo Clément très gêné après les avances sexuelles d'un fillonniste
Audiences radio : Europe 1 plonge à toutes les heures
Audiences radio : RTL domine, record pour France Inter, RMC double une Europe 1 au plus bas
Top Chef 2017 : Le Choc des brigades, la finale : Avec le recul, je changerais tout
Audiences radio : Patrick Cohen roi des matinales, Calvi et Bourdin en hausse, Sotto dévisse

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages