Léa Salamé : "Laurent Ruquier était frustré de co-présenter 'On est en direct'"

La présentatrice de France 2 est l'invitée du format "L'intimiste", issu du site "Dr. Good !", de Michel Cymès.

La cohabitation ne lui plaisait pas. Hier, sur sa plateforme "Dr. Good !"*, Michel Cymès a reçu la journaliste de France 2 et France Inter, Léa Salamé, dans son nouveau format, baptisé "L'intimiste". Au cours de cet échange, le médecin a interrogé la présentatrice sur son actualité, dont notamment son arrivée, seule, aux commandes d'une émission de seconde partie de soirée la rentrée prochaine sur la Deux. Depuis un an, elle co-animait "On est en direct" avec Laurent Ruquier dans cette case.

"J'aurais pu continuer encore des années avec lui"

"C'est la première fois que je prends la parole sur ce sujet-là. Depuis, tout a été écrit. Lui a parlé. Moi, je ne parle pas", a déclaré Léa Salamé. Et de raconter que "très vite", "au bout de trois mois", le présentateur des "Grosses têtes" sur RTL lui a confié : "Je pense que je vais arrêter. Je ne suis pas heureux".

"Alors, pour plusieurs raisons, il y avait des questions de producteurs. Il y avait des questions de faire une émission qu'il avait envie de faire, qui n'était pas exactement celle-là. Et puis, il y avait la co-présentation", a-t-elle lancé. Et d'expliquer : "Laurent Ruquier est quelqu'un avec qui je m'entends très bien depuis l'époque d''On n'est pas couché'. Il m'a dit de manière assez claire : 'Je t'adorais comme chroniqueuse, mais, partagée en co-présentatrice, ça me frustre'. Voilà ce qu'il m'a dit. Moi, ça me frustrait moins. J'aurais pu...

Lire la suite

VIDÉO - “Très stigmatisant”: Rachida Dati évoque un douloureux souvenir d’enfance face à Léa Salamé

À lire aussi

Xavier, gagnant de "Nouvelle Star" 2017 : "Tout le monde savait que Yadam était favori"
"L'Emission politique" : François Fillon était au courant de la présence de Christine Angot
Un auditeur de France Inter à Manuel Valls : "La claque, on était 66 millions à vouloir te la mettre"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles