Léa Djadja absente de la prochaine saison d'Incroyables transformations : découvrez le nom de sa remplaçante !

·1 min de lecture

C'est une nouvelle qui a surpris les internautes ! Ce mardi 29 décembre, Nicolas Waldorf a annoncé sur son compte Instagram, la fin du tournage des nouveaux épisodes d'Incroyables transformation. Sur la photo postée par le coiffeur, une absence de marque se fait ressentir : celle de Léa Djadja. La femme de Black M n'apparait pas aux côtés des experts habituels. "La bienvenue à notre nouvelle experte en maquillage ! Après 6 mois de tournage, je vous révèle son identité... Welcome @ludivine ❤️Je peux vous dire que ça n’était pas facile de tenir sa langue..." écrit Nicolas Waldorf en légende du cliché des quatre relookeurs.

Il annonce donc l'arrivée d'une nouvelle recrue : Ludivine Aubourg. La jeune femme est une experte en maquillage. Elle a même un compte Instagram et une chaine youtube dédiés à cet art. Elle partage ses routines, ses produits fétiches et les transformations qu'elle réalise. Elle est également photographe professionnelle. Flora Coquerel, Miss France 2014, est notamment passée devant son objectif. Le maquillage et la photographie ne sont pas les seuls talents de Ludivine Aubourg ! Le nouveau visage d'Incroyables transformations est aussi chanteuse ! Elle a d'ailleurs participé aux deux premières saisons de The Voice et à la télé-réalité Las Vegas Academy sur W9.

Une nouvelle arrivée est souvent synonyme de départ. Sous le post de Nicolas Waldorf, beaucoup se sont montrés étonnés et déçus de l'absence de Léa Djadja, experte en maquillage dans l'émission depuis le (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Le meilleur pâtissier : Mercotte dévoile son grand regret pour cette finale
Stéphane Plaza : son grand projet avec le gouvernement
Julian Bugier à propos de Marie-Sophie Lacarrau : "Elle fait partie des "gens vrais" de ce métier"
Exclu. Lego Masters : Fou ! Des candidats battent un record du monde… Le résultat sera-t-il homologué ?
Départ d'Augustin Trapenard de Canal+ : "On lui a fait comprendre qu'il devait être plus corporate"