Il lègue 3 millions d'euros au village qui lui a permis d’échapper aux nazis pendant la guerre

France 2
·1 min de lecture

En janvier 2021, un village d'Auvergne a appris qu'il venait d'hériter... de 3 millions d'euros. Il s'agit du legs d'un certain Erich Arthur Schwam : il fait don de l'intégralité de sa fortune au Chambon-sur-Lignon et à ses 2 500 habitants. C'est ici que ce pharmacien de confession juive avait été caché, enfant, ainsi que sa famille, pendant la Seconde Guerre mondiale. Sur ce plateau à forte majorité protestante, les lieux sont célèbres pour avoir protégé près de 2 500 enfants juifs.

Au moment du legs, personne ne connaît Erich Schwam. La commune se lance alors sur les traces de cet homme décédé à Lyon, à l'âge de 90 ans. Denise Vallat, adjointe au maire et historienne de la région, a réussi à retrouver des documents qui lui ont permis de reconstituer une partie de sa vie.

Originaires d'Autriche, l'enfant et ses parents sont internés dans un camp du sud de la France. En 1942, ils sont sur le point d'être déportés à Auschwitz, mais grâce à une infirmière autrichienne, les Schwam sont exfiltrés en Auvergne où ils trouvent refuge. A la fin de la guerre, Erich Schwam reste en France. Il fera fortune dans des laboratoires pharmaceutiques lyonnais. Très discret, veuf et sans enfant, il n'a jamais raconté son histoire.

Un couple de paysans résistants a hébergé la famille dans son grenier

Denise Vallat a fini par identifier l'endroit qui a abrité Eric Schwam pendant plusieurs semaines en 1943 grâce à un habitant du Chambon, Guy Lafaurie. Quand ce dernier a entendu parler de (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi