"Là où Peltier passe, les campagnes trépassent": Le Pen ironise sur la nouvelle recrue de Zemmour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Marine Le Pen à Trèbes le 8 janvier 2022 - Lionel BONAVENTURE © 2019 AFP
Marine Le Pen à Trèbes le 8 janvier 2022 - Lionel BONAVENTURE © 2019 AFP

876450610001_6290773003001

Alors que le député Les Républicains (LR) Guillaume Peltier a annoncé ce dimanche sur Europe 1 qu'il se ralliait à la candidature d'Éric Zemmour, "seul candidat de la droite" selon lui, Marine Le Pen a ironisé sur ce transfert, en marge d'un déplacement à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

"Quelqu'un qui porte la poisse"

"Je pense qu'Éric Zemmour doit aller déposer un cierge, parce que là où M. Peltier passe, les campagnes trépassent", s'est exclamée la candidate du Rassemblement national (RN) à l'élection présidentielle au micro de BFMTV.

"C'est quand même quelqu'un qui quand même porte la poisse. Parce qu'il a soutenu successivement Bruno Mégret, Philippe de Villiers, il a soutenu Nicolas Sarkozy lorsque Nicolas Sarkozy a perdu (en 2012, NDLR), soutenu Nicolas Sarkozy à la primaire qu'il a également perdue, et dernièrement il a soutenu Xavier Bertrand, qui a perdu, et Éric Ciotti qui a perdu, voilà", a-t-elle ajouté dans un éclat de rire.

"Vous voyez, moi il a tapé à ma porte mais je ne l'ai pas ouverte", a-t-elle conclu.

Exclu de LR

Élu du Loir-et-Cher, Guillaume Peltier est l'ancien vice-président de LR. Il avait été déchu de son poste à la fin du mois de mai 2021 après avoir assuré qu'il portait "les mêmes convictions" que le maire de Béziers Robert Ménard, sans étiquette mais proche du RN.

Il occupera désormais les fonctions de porte-parole de Reconquête, le parti d'Éric Zemmour.

Dans un tweet, le patron du parti de la rue de Vaugirard, Christian Jacob, a annoncé que "par cette décision, (Guillaume Peltier) est de fait exclu de notre famille politique et ne peut plus s'en revendiquer".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles