"On est là pour changer le monde" : À Berlin, 60 000 personnes boycottent le Black Friday

Ludovic Piedtenu

Ils étaient 60 000, soucieux de l'avenir de la planète, rassemblés à l'emblématique Porte de Brandebourg à Berlin pour protester contre le Black Friday, vendredi 29 novembre, à l'appel de "Fridays for Future", mouvement de grève étudiante pour le climat, inspiré par Greta Thunberg.

Pour ces manifestants qui boycottent le "vendredi noir" des promotions, il est hors de question de sur-consommer : "On doit arrêter avec cette consommation de masse. On n’a pas besoin de toutes ces choses, on n’a pas besoin du tout dernier ordinateur portable ou du dernier téléphone", lance Clara, 21 ans, pour qui "on n'a pas besoin de posséder plus pour être heureux."


D'après "Fridays for fututre", 630 000 personnes ont manifesté dans plus de 500 villes en Allemagne, ce vendredi. Cette façon d’être et de faire est très en vogue à Berlin et dans une large partie de la société allemande pour qui la préoccupation climatique est la première de toutes et où la prise de conscience est bien réelle.



À 17 ans, Léa fait (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi