"On est là pour lui" : à Marseille, les supporters disent au revoir à Bernard Tapie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Un hommage à la hauteur du "patron". Les Marseillais saluent la mémoire de Bernard Tapie, ancien dirigeant de l'Olympique de Marseille et amoureux de la cité méditerranéenne, mort à l'âge de 78 ans dimanche dernier des suites d'un cancer. Des milliers de supporters sont venus jeudi au stade Vélodrome pour un avant-dernier adieu au "boss", ce Parisien de naissance désormais vénéré pour avoir conduit le club sur le toit du football européen, en 1993. La finale remportée par l'OM a d'ailleurs été rediffusée sur les écrans géants, puis le cercueil de Bernard Tapie a été présenté après le but décisif de Basile Boli. Europe 1 a assisté à l'hommage rendu à Bernard Tapie.

Le cercueil pénètre sur la pelouse, sous le silence de la foule

Environ 4.000 supporters se sont pressés dans la partie basse de la tribune Jean-Bouin du stade Vélodrome pour un vacarme digne d'un soir de match. Sur les écrans géants défilent le but de Basile Boli de la finale de 1993, les images du président olympien Bernard Tapie, ses larmes au coup de sifflet final… Cet hommage se tient en présence la famille de l'ex-dirigeant, et des joueurs actuels de l'OM. Sur la pelouse, une couronne mortuaire et plusieurs gerbes de fleurs blanches sont disposées. Le convoi funéraire pénètre sur le terrain, sous le silence de la foule. Seules les écharpes bleues et blanches sont brandies fièrement.

Un cortège de représentants de groupes de supporters porte le cercueil de Bernard Tapie et le dépose au centre de la pelouse. ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles