Kylian Mbappé "veut vivre" les JO 2024 à Paris

·3 min de lecture
Kylian Mbappé face à Leipzig en Ligue des Champions le 19 octobre 2021.  (Photo: Christian Hartmann via Reuters)
Kylian Mbappé face à Leipzig en Ligue des Champions le 19 octobre 2021. (Photo: Christian Hartmann via Reuters)

JEUX OLYMPIQUES - Le rêve olympique. Kylian Mbappé, invité surprise de la soirée “Sport en Seine”, organisée par L’Équipe, Radio France et France Télévisions ce jeudi 28 octobre, n’en démord pas: il souhaite coûte que coûte participer aux JO 2024 à Paris.

“C’est vraiment la chose que je veux réaliser dans ma carrière, c’est l’ADN même du sport”, a fait valoir le natif de Bondy (Seine-Saint-Denis), avant d’ajouter: “C’est l’événement qui rassemble les passions. C’est la meilleure occasion de vivre son rêve”. Un rêve qu’il a d’ailleurs explicité dans une lettre adressée L’Équipe et publiée dans l’édition de ce vendredi 29 octobre.

“Les Jeux, c’est ‘LA’ référence du sport, Le Graal absolu que tous les sportifs et sportives du monde veulent disputer et vivre au moins une fois dans leur vie”, a-t-il dans un premier temps écrit dans son ode au plus prestigieux des événements sportifs mondiaux. Et de poursuivre: “C’est le moment où l’on peut donner le plus de plaisir aux gens, transmettre des émotions et en vivre en retour”.

Le champion du monde français est ensuite revenu sur les JO de Londres en 2012, les tout premiers qu’il a suivis, alors qu’il n’était âgé que de 13 ans. “J’étais encore tout jeune, je me souviens des heures qui précédaient certaines compétitions à Londres. J’étais impatient”, a-t-il raconté. “Avant chaque match de la super team américaine de basket, avec LeBron (James), Kobe (Bryant). J’avais envie de voir comment Usain Bolt allait nous transporter sur la piste en athlétisme, 100 m, 200 m...”

L’or en 2024 pour oublier l’impasse sur Tokyo

L’attaquant n’a pas non plus oublié Neymar, qui disputait ses premiers Jeux à l’époque, et qui est aujourd’hui son coéquipier au Paris Saint-Germain. “J’ai suivi plein d’autres sports, bien sûr le football avec le Brésil de Neymar qui est battu en finale par le Mexique, et Ney, déçu, qui déclare vouloir gagner quatre ans plus tard à Rio, dans son pays”.

Émerveillé par les Jeux olympiques, Kylian Mbappé savait déjà à cette époque “qu’il voulait en être” lui aussi, avec ceux de Paris en ligne de mire. “C’est un sentiment fort, intérieur, comme si j’étais destiné à participer à cette immense fête dans ma ville, dans mon pays, cent ans après la dernière compétition en France (JO d’été)”, a-t-il expliqué, faisant aussi part de son “rêve d’aller voir les autres sports”, ceux “qu’on n’a pas le temps de regarder le reste de l’année”, comme “le judo, le handball et le basket masculin féminin, le 3x3 en basket, le volley, le canoë, même le skate”.

L’ancien joueur de l’AS Monaco n’a d’ailleurs pas manqué de mentionner, avec amertume, qu’il aurait déjà pu participer aux JO de Tokyo cet été, si le PSG n’avait pas refusé de le libérer. “C’était un objectif mais on m’a vite coupé l’herbe sous le pied... Quand on voit ce que les équipes de France ont réussi... On gagne en volley, en hand, on est finaliste en basket contre les États-Unis”. Et de conclure: “Ils sont partis chercher l’or et ont fait honneur à la France. J’espère vivre ça et faire la même chose en 2024, avec une équipe qui rassemblerait les meilleurs joueurs du moment”.

À voir également sur Le HuffPost: Interrogé par Mbappé, Pesquet ne voit qu’un seul avantage à jouer au foot dans l’espace

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles