Kwoon, le guitariste qui transporte sa musique planante aux quatre coins du monde

Jean-François Convert
·1 min de lecture

Quoi de plus courant que la nature mise en musique ? Que ce soit dans des fictions, des documentaires ou des spots publicitaires, l’adéquation entre des paysages et une bande son fait partie intégrante l’inconscient collectif. En revanche, jouer sa musique en live au cœur de lieux insolites, voilà une expérience beaucoup moins commune. On se souvient par exemple de Pink Floyd au sein des ruines de Pompéi en 1972, dans un amphithéâtre désert et silencieux, ou de Jimi Hendrix dans la vallée du cratère d’Haleakala à Hawaï, en 1970.

Le "Volcano tour"

Dans une démarche similaire mais encore plus organisée, le groupe de post-rock Kwoon, personnifié par le guitariste Sandy Lavallart, mène depuis un peu plus d’un an un projet baptisé Volcano tour qui l’emmène aux quatre coins de la planète. Ce musicien globe-trotter part jouer sa musique dans des lieux magnifiques, et la partage en se filmant à l’aide de drones.

Après plusieurs volcans, notamment Lanzarote aux Canaries, Kwoon a terminé l’année 2020 par le phare de Tevennec en Bretagne. Situé au large de la Pointe du Raz, il donne un cadre à la fois insolite et spectaculaire pour la musique du guitariste. Une musique qui épouse parfaitement la beauté des paysages, avec une ambiance éthérée. Sandy Lavallart empile des boucles de guitare et joue avec les effets de volume et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi