Kurdes : la Turquie menace d'une nouvelle intervention armée

La Turquie menace de mener une nouvelle opération armée contre la milice kurde des Unités de protection du peuple. Ankara déclare disposer d'informations selon lesquelles les YPG n'auraient pas achevé leur retrait de la zone des 30 kilomètres située en Syrie, au niveau de la frontière turque. "A la fin de la période convenue, malheureusement, les attaques des terroristes dans la région se poursuivent contre nos soldats ainsi que contre l'Armée nationale syrienne. Nous passons la zone au peigne fin, centimètre par centimètre, nous annihilons les terroristes, détruisons les fortifications et récupérons les munitions restantes" , a déclaré mercredi le président turc Recep Tayyip Erdogan. La veille, le ministre russe de la défense Sergueï Choïgou avait affirmé que le retrait des combattants kurdes était terminé. Par ses menaces, le président Erdogan semble vouloir accentuer la pression avant vendredi, date à laquelle Turcs et Russes patrouilleront ensemble dans la zone frontalière dite de sécurité pour s'assurer du retrait total des YPG.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles