Kung Fu Panda 2 (Gulli) Les 5 secrets d'un Panda superstar

·1 min de lecture

Héros de l’écurie DreamWorks
En 2007, Jeffrey Katzenberg, le patron du studio d’animation DreamWorks, imagine le personnage d’un panda grassouillet et maladroit qui serait un justicier as du kung-fu. Une idée pour le moins saugrenue et rocambolesque… Mais pas chez DreamWorks, créateur de Fourmiz, de Shrek et de bien d’autres héros improbables, comme les squales de Gang de requins. Quelques mois plus tard, le studio sollicite une trentaine de ses meilleurs dessinateurs pour élaborer le personnage de Po. Bonne pioche : sorti en 2008, le premier volet de ces aventures attire plus de 3 millions de spectateurs en France. Le deuxième (2011) rafle, quant à lui, 650 millions de dollars au box-office mondial, sans parler des juteux bénéfices réalisés grâce aux produits dérivés. De bon augure pour le troisième volet sorti le 30 mars…

À lire également

Miley Cyrus, Ryan Gosling, Zendaya... Ces stars qui ont débuté chez Disney ont bien changé ! (PHOTOS)

Un panda plus vrai que nature
Le choix stratégique du panda n’est pas dû au hasard. "

C’est, par définition, l’animal fédérateur qui fait craquer les enfants, comme leurs parents : il est doux, lent, inoffensif, si mignon et en... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles