La Russie menace les États-Unis de "conséquences" après une frappe ukrainienne en Crimée

Moscou a menacé, lundi, Washington de représailles au lendemain d'une frappe ukrainienne en Crimée annexée. Celle-ci a été menée, selon la Russie, à l'aide de missiles américains. Les autorités locales mises en place par la Russie affirment qu'au moins quatre personnes ont été tuées, dont deux enfants, et que plus de 150 personnes ont été blessées.

La Russie a menacé les États-Unis de représailles, lundi 24 juin, les accusant de "tuer des enfants russes" au lendemain d'une frappe ukrainienne en Crimée menée, selon Moscou, à l'aide de missiles américains, une nouvelle escalade entre les deux rivaux autour de l'Ukraine.

Moscou considère que les États-Unis sont devenus une partie au conflit en autorisant Kiev à utiliser des missiles de longue portée contre des régions russes et la Crimée, péninsule ukrainienne que Moscou a annexée en 2014 et qui sert de base arrière à l'armée russe.

Selon l'armée russe, cinq missiles ATACMS ont été tirés par les forces ukrainiennes dimanche et quatre auraient été détruits en vol près de Sébastopol, ville portuaire abritant la flotte russe de la mer Noire.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
La capitulation de l'Ukraine réclamée par Poutine, Zelensky dénonce un ultimatum à la "Hitler"
Guerre en Ukraine : frappes meurtrières en Crimée annexée et à Kharkiv
Le sommet pour la paix en Ukraine a abouti à "zéro" résultat, selon la Russie