Le Kremlin dénonce la décision britannique d'augmenter son arsenal nucléaire

·1 min de lecture
LE KREMLIN DÉNONCE LA DÉCISION BRITANNIQUE D'AUGMENTER SON ARSENAL NUCLÉAIRE

MOSCOU (Reuters) - Le Kremlin a déclaré mercredi qu'il regrettait la décision britannique de renforcer son arsenal nucléaire, disant considérer que cette décision pourrait nuire à la stabilité internationale.

Selon le ministère russe des Affaires étrangères, la décision britannique porterait un sérieux coup au contrôle des armes.

La Grande-Bretagne augmentera de plus de 40% son stock d'ogives nucléaires afin d'assurer sa sécurité dans un contexte mondial plus dangereux, a déclaré mardi le Premier ministre Boris Johnson.

En 2010, le gouvernement s'était fixé comme objectif de ramener à 180 son nombre d'ogives nucléaires d'ici 2025. Boris Johnson a décidé de porter ce chiffre à 260.

"Certains États augmentent et diversifient considérablement leur arsenal nucléaire", a déclaré le gouvernement britannique. "L'augmentation de la concurrence internationale, les difficultés à maintenir un équilibre mondial et la prolifération de technologies potentiellement perturbatrices constituent des menaces à la stabilité stratégique."

(Gleb Stolyarov, version française Lucinda Langlands-Perry)