Le Kremlin défend sa "fermeté" face aux manifestants pro-Navalny

Des forces de police déployées à Moscou, le 2 février 2021