« Koh-Lanta » : Vincent, candidat en 2021, violemment agressé à Barcelone

Vincent, candidat phare de la saison 2021 de « Koh-Lanta », dit avoir été violemment agressé à Barcelone par deux hommes.
TF1 / Instagram Vincent, candidat phare de la saison 2021 de « Koh-Lanta », dit avoir été violemment agressé à Barcelone par deux hommes.

KOH-LANTA - « Malheureusement tout ne s’est pas déroulé comme je l’avais imaginé… », a écrit l’un des candidats phares de Koh-Lanta : les armes secrètes sur Instagram mardi 8 novembre. Habituellement très actif sur les réseaux sociaux, Vincent a inquiété ses abonnés après une longue absence. De retour sur l’application, il explique dans sa « story » avoir été violemment agressé dans les rues de Barcelone vers 4 heures, alors qu’il rentrait de soirée.

« Je n’ai pas envie d’écrire tous les détails ici, mais deux hommes m’ont tabassé, ont tenté de m’étrangler et ce, sans aucune raison. Ils m’ont volé mon sac contenant toutes mes affaires », raconte Vincent. Se disant « traumatisé », l’ancien aventurier de Koh-Lanta affirme s’être rendu par la suite au commissariat pour porter plainte.

Le message écrit par Vincent pour raconter son agression à Barcelone.
vincentastic / Instagram Le message écrit par Vincent pour raconter son agression à Barcelone.

Après cet épisode, Vincent a préféré s’éloigner des réseaux sociaux un certain temps pour « se remettre un peu de tout ça ». Le candidat adoré de la saison 2021 dit avoir pris conscience des conséquences qu’aurait pu provoquer cette agression. « Ça va beaucoup mieux, je prends beaucoup de recul et me dis que ça aurait pu être bien pire. »

Vincent explique avoir décidé de raconter son agression sur Instagram pour rassurer sa communauté après sa longue absence, mais aussi pour la mettre en garde. « Je souhaitais juste vous le partager, dans le but que vous fassiez attention à vous aussi. On est jamais trop prudents… », écrit l’ancien candidat, chouchou des téléspectateurs, avant d’ajouter : « merci pour vos nombreux messages, je ne voulais pas inquiéter. »

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi